Lecture analytique N°2 Bel-Ami (corrigé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lecture analytique N°2 Bel-Ami (corrigé)

Message  Admin le Dim 1 Juin 2008 - 18:22

Lecture analytique
n°2
Bel-Ami

En l’espace de 3 étages, Maupassant va faire de Georges Duroy quelqu’un de content de lui-même.
Cette ascension est rythmée par beaucoup de verbes de mouvements, d’actions.
Beaucoup de déictiques de temps : « soudain il aperçu », « mais voila que », « alors », « il aperçu une autre glace », « puis il s’arrêta ».
En même temps qu’il gravit les marches, l’opinion qu’il a de lui et de ses sentiments qu’il éprouve vont changer.

Début :
Tout son costume est dévalorisant à l’exception de sa veste. Il se sent anxieux par la crainte d’être ridicule.

Premier miroir : Il a l’impression de rencontrer son double mais mieux qu’il aurait crut, sentiment de surprise, mais heureuse surprise.
Il se rencontre qu’il a exagéré sur ses craintes. Sa méprise vient du fait qu’il voit en face de lui un homme du monde, il va jouer un rôle, celui d’homme du monde plaisant aux femmes.
Il va alors répéter, mimer.
Mais il est interrompu dans son jeu d’acteur par un bruit de porte.
Il arrête son jeu d’acteur et sa crainte d’être vu reprend.

La 2ème glace :
Il se revoit beau, prend conscience de sa beauté. Il est alors épanoui, heureux, confiant, imbu de sa confiance, on le voit par le DIL
Sentiment puéril : il avait envie de courir, de sauter.

3ème glace :
Il est rodé au spectacle. Il se prépare à son jeu, comme si il allait entrer en scène. Puis enfin il sonne.

Dans le jeu du miroir il est à la fois spectateur d’un pantomime qui se joue à huit clos et acteur.
On trouve un certain narcissisme : Champ lexicale du regard très important :
« il aperçu », « le regardait », « se contempler », « voyait », « au premier coup d’œil », « en se regardant », « il aperçut », « se regardait ».

Les sentiments de Du Roy passent du tout au tout.
De la gène, de l’anxiété à de la confiance
« Monte brusquement » « voudrait courir et sauter »

Début du texte lent : Fin du texte accéléré :
Phrases complexes et longues juxtaposition de propositions indépendantes et
Imparfait passé simple

Ce repas préfigure une ascension future. Il va mettre tous ses atouts de son côté.
Homme versatile.

Admin
Admin

Messages : 17
Date d'inscription : 01/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://premiere-si.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum