Sponde, sonnets sur la mort [corrigé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sponde, sonnets sur la mort [corrigé]

Message  Admin le Dim 1 Juin 2008 - 18:28

I. Pour commencer

« Sponde est un poète augustinien » affirme André Gendre, car, ajoute-t-il, « comment ne pas voir dans les sonnets sur la mort » le chant d’une expérience intérieur dominée par la parole inaugurale des confessions : « Inquietum est cor nostrum, donec requiescat in te » (Notre coeur est inquiet jusqu’à ce qu’il repose en toi) ? » Ces douze sonnets forment un ensemble construit, dont on a dégagé ainsi la cohérence : dans les six premiers, le poète prédicateur accuse, fustige ses frères mortels ; dans les six derniers, le je, qui ne saurait longtemps garder cette attitude de supériorité, rejoint le troupeau des pêcheurs : « Tout s’enfle contre moi, tout m’assaut, tout me tente ... » (Sonnet 12). La forme du sonnet apparaît comme un instrument exceptionnel de concentration pour l’exercice de méditation du chrétien.

II. Observation et analyse

1. La mort et la vie

Le champ lexical de la mort se décline dans le poème à travers les substantifs mort (au masculin et au féminin) et mortels, et mourir. Onze occurrences au total, dont huit dans les deux premiers quatrains.
A chacune de ces occurrences, le mot « vie » leur est associé, pour manifester sit une opposition (v.4,9) reflet de la doxa, soit une continuité ou un dépassement (v.1,2,14). C’est là, dans cette idée que la vie est de la mort en puissance, que se situe la leçon du poème, aux deux places privilégiées de l’ouverture et de la clôture.

2. Le mouvement argumentatif.

- Les deux quatrains sont composés d’une très vaste apostrophe qui développe sur sept vers le vocatif mortels. Cette apostrophe, qui met en regard la vie des hommes et la mort dont ils se nourrissent, débouche sur une question au vers 8, qui clôt le premier mouvement de l’argumentation : à ce stade, le poète a réussi à renverser l’ image de la vie triomphante en une image de la mort à l’oeuvre, conformément au programme esthétique et moral d’une « vanité ».
- Le premier tercet double cette question en l’amplifiant sur trois vers et en transformant l’étonnement impersonnel du vers 8 en mise en cause directe : l’interrogation invite à renverser l’insouciance en un memento de mort .
- Le second tercet reprend l’apostrophe initiale, avec solennité, pour dépasser l’accusation et retourner la futilité en un acte de foi. (voir 5).

3. Répétitions

dans un effet qui renchérit sur les nombreuses assonances du terme mort (encor, corps, trésors, remords, tort, forge), tout le poème est scandé par un phénomène récurrent de reprises lexicales qui, souvent, dans le même vers, doublent un mot, parfois à sa suite immédiate : Mortels (v.1), vie (v.1,2), trésors (v.3), morts (v.5), maisons (v.6), souvenir (v.8 ), envie (r) (v.11), accuse/excuse (v.12), oubli (v.13). Le procédé traduit la structure de renversement qui caractérise le mouvement et le propos du texte.

4.Le cycle de la vie et de la mort

Les deux premiers vers lient la vie présente (exprimée à la jointure v.1-2) à la mort dont elle est issue (v.1) et à celle qui est déjà à l’oeuvre (v.2). Le encore l’eternelle répétition d’un cycle, dont l’expression oxymorique le tombeau du corps offre une image spectaculairement contractée.

5. Renversement

Les trois vers du second tercet opposent deux phrases d’un vers et demi, chacune d’une seule traite grâce aux deux enjambements. La première rappelle l’accusation de futilité lancée contre les mortels insensibles au memento mori ; mais cette accus (ation), avant même d’être reformulée, est dépassée en une excuse. La seconde phrase explique cette absolution en faisant de l’oubli de la mort un acte de foi en la vie eternelle, en manifestant donc une confiance supérieure en Dieu.

Admin
Admin

Messages : 17
Date d'inscription : 01/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://premiere-si.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum